Médaille Police

Description :

Médaille d’Honneur de la Police Nationale Ordonnance Argent

selon le décret N°2013-1170 du 17/12/2013 cette médaille d'Honneur de la Police Nationale existe désormais en 2 échelons Argent 20 ans et Or 35 ans

la médaille d'argent existe soit en Bronze argenté soit en Argent massif

la médaille d'Or existe soit en Bronze doré soit en Vermeil

Possibilité de gravure personnalisée au verso

 

 en savoir +

 demande d'information

La Médaille d'Honneur de la Police Nationale
- 3 avril 1903 -

Créée par le décret du 3 avril 1903, sur la demande de monsieur Émile Combes, ministre de l'Intérieur, elle fut dénommée Médaille d'honneur de la Police Municipale et Rurale. Le décret du 17 novembre 1936 lui donnera le nom de Médaille d'honneur de la Police française.

Le décret du 4 février 1905 a permit son attribution, sur proposition du gouverneur général de l'Algérie, aux agents de la police municipale et rurale en poste en Algérie comptant au moins 20 ans de services irréprochables.
Sa remise a été étendue en 1972, aux personnels administratifs titulaires des cadres de la Police nationale.

Enfin, le décret n° 96-342 du 22 avril 1996 lui donnera son nom actuel de Médaille d'honneur de la Police nationale.
Les conditions pour postuler sont les suivantes :
-  pour les personnels actifs, une ancienneté de service de 20 ans dont au moins 8 ans dans la police ;
- pour les personnels administratifs, une ancienneté de services civils et militaires de 25 ans.

Les personnels actifs peuvent voir, à concurrence de 10 ans, prendre en compte les services accomplis, dans l'armée au-delà de la durée légale, dans la gendarmerie, la garde Républicaine, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, le corps des marins-pompiers de Marseille, les douanes et les gardes des Eaux et Forêts. Les services militaires, les services de guerre et de résistance reconnus, sont pris en compte en totalité.

Aujourd'hui, la Médaille d'honneur de la Police nationale comporte l'attribution d'une allocation d'un montant de 150 francs ( depuis le décret du 21 décembre 1999 ) à ses bénéficiaires, fonctionnaires actifs et les personnels administratifs, techniques et scientifiques de la Police nationale, à l'exclusion des fonctionnaires du corps de conception et de direction de la police. Il est possible d'attribuer cette décoration à titre posthume ou exceptionnel dans le cas d'un décès ou d'une blessure d'un fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions (opération de police). L'ancienneté n'est alors pas prise en compte et le ruban de la médaille s'orne alors d'une étoile d'argent.

Le directeur général de la Police nationale apprécie l'opportunité d'attribuer cette distinction. Elle est décernée au mois de décembre de chaque année par arrêté du ministre de l'Intérieur, après avis du directeur général de la Police nationale, sur proposition du préfet ou du représentant de l'État dans les territoires d'outre-mer. Le décret du 21 décembre 1999 a permis sont attribution aux adjoints de sécurité.

La médaille est remise au titulaire en même temps qu'un diplôme et un arrêté. Les dossiers de propositions annuelles sont traités par la direction de la Police nationale au ministère de l'Intérieur.

 

La Médaille d'honneur de la Police nationale est destinée à récompenser :
-  les fonctionnaires actifs et les personnels administratifs, techniques et scientifiques de la Police nationale ;
- les élèves et les fonctionnaires stagiaires, les adjoints de sécurité, les agents ou les fonctionnaires relevant de la Police urbaine, de la Police de l'Air et des Frontières, des Compagnies Républicaines de Sécurité (C.R.S.) ;
- à titre exceptionnel, des personnalités françaises ou étrangères non fonctionnaires de la Police nationale, mais lui ayant rendu des services signalés ou particulièrement éminents ; de hauts fonctionnaires étrangers dirigeant les services de police de leur pays.
- à titre exceptionnel, de hauts fonctionnaires étrangers dirigeant les services de police de leur pays.

 

Médaille ronde en argent, du module de 27 mm. Gravure de Marie-Alexandre COUDRAY.
- Sur l'avers : une femme casquée protégeant avec une épée et un bouclier une mère et son enfant. Sur le coté gauche, l'inscription « POLICE  FRANÇAISE ».
- Sur le revers : la légende « REPUBLIQUE  FRANÇAISE »  entourant, au centre, l'inscription « MINISTÈRE  DE  L'INTÉRIEUR »  surmontant un cartouche nominatif rectangulaire.
La bélière est composée d'un rameau d'olivier et d'une branche de chêne, l'ensemble formant une couronne ouverte.

La médaille instituée en 1903, ne différait de celle-ci que par l'inscription gravée sur l'avers : « POLICE  MUNICIPALE  ET  RURALE »  en lieu et place de «  POLICE  FRANÇAISE ».

Le ruban est d'une largeur de 30 mm. Une raie bleue de 8 mm est séparée de deux raies rouges latérales de 6 mm, par deux raies blanches de 5 mm.

Le ruban de la Médaille d'honneur de la Police Municipale et Rurale en Algérie comportait une agrafe composée d'une étoile posée sur un croissant islamique.

Aujourd'hui, le ruban de la Médaille d'honneur de la Police porte une étoile d'argent lorsque celle-ci est attribuée à titre exceptionnel.

 

Déclinaison
Prix TTC
Honneur Police 20 ans Ordonnance en Bronze Argenté
49.00 €
Honneur Police 20 ans Ordonnance en Argent Massif
85.00 €
Honneur Police 35 ans Ordonnance en Bronze Doré
59.00 €
Honneur Police 35 ans Ordonnance en Vermeil
109.00 €
Gravure personnalisée au verso (*)
7.00 €
Ecrin standard pour Médaille Ordonnance
7.50 €
Barrette Dixmude Police Argent (pour uniforme)
5.50 €
Barrette Dixmude Police Or (pour uniforme)
7.50 €
Fixe Ruban Honneur Police Argent (pour revers de veste)
2.00 €
Honneur Police Argent Réduction en bronze argenté
59.00 €
Honneur Police Or Réduction en bronze doré
59.00 €

(*) Pour toutes gravures merci de nous indiquer sur la page de saisie de vos coordonnées :
- l’initiale (ou les initiales) du prénom
- le nom de famille en entier
- l’année de promotion
Il n’est pas possible de graver davantage, l’emplacement étant limité (pour un texte plus conséquent, merci d’opter pour la plaque gravée qui s’appose sur l’écrin).
Pour chaque gravure indiquer la médaille concernée.