Croix de Guerre 39/45

Réf : CG39

Description :

Croix de Guerre 1939/1945 Ordonnance

Les citations sont représentées sur le ruban par des étoiles (bronze, argent, vermeil) ou des palmes.

 en savoir +

 demande d'information

La Croix de Guerre 39/45
-26 septembre 1939-

Ce fut le décret-loi du 26 septembre 1939, qui institua une Croix de Guerre commémorant les citations individuelles pour fait de guerre, à l'ordre des armées de terre, de mer et de l'air. Les modalités d'attribution de cette Croix de Guerre de 1939 sont sensiblement les mêmes que celles régissant la Croix de Guerre de 1914-1918.

Le président du Conseil, Édouard DALADIER, précisait dans une instruction datée du 18 octobre 1939 : « La Croix de Guerre constitue une haute récompense, distinguant le chef et le soldat qui se sont signalés au feu, par une action d'éclat caractérisée. Le commandement doit lui maintenir tout son prestige et toute sa valeur morale, en veillant à ce qu'elle soit décernée judicieusement et sans abus. Elle doit être attribuée uniquement pour faits d'armes et donc être réservée en principe aux combattants. Pour éviter les abus qui déprécieraient rapidement la valeur de la Croix de Guerre, le commandement veillera à ce que cette récompense ne soit pas attribuée dans certaines unités avec trop de largesse par rapport à d'autres unités engagées dans des conditions analogues. »

Mais en 1940, la presse révélait le « scandale des Croix de Guerre » dû aux agissements de certains chefs militaires ayant fuit devant l'ennemi et cherchant, depuis l'armistice, à redorer leur image par des faits d'armes fictifs entraînant l'attribution de la Croix de Guerre à titre collectif. Par ailleurs, des généraux auraient donnés des ordres pour que tout militaire restant porteur de son arme puisse être décoré de la Croix de Guerre ! Ce désordre étant une insulte pour les authentiques ayant-droit, le 11 novembre 1940, monsieur Pierre HÉRICOURT, directeur de la Légion française des Combattants, proposait une révision des citations décernées à compter de la date du 10 mai 1940. Un jury d'honneur, proposa que la croix instituée en 1939 soit supprimée et remplacée par un modèle nouveau. Le 28 mars 1941, un décret abrogeait les articles 1 et 2 du décret-loi de 1939, et stipulait qu'à compter du 1er juin 1941, la Croix de Guerre instituée en 1939, ne devrait plus être portée sous peine de poursuites. Elle était, de facto, remplacée par une croix similaire portée à l'aide d'un ruban vert liseré de raies verticales noires.

De son côté, le 30 septembre 1943, le général de GAULLE créait une citation à l'ordre des Forces Françaises Libres, matérialisée par une palme de vermeil.

A la Libération, l'ordonnance du 7 janvier 1944 du Comité français de la Libération Nationale interdira le port de la croix instituée sous Vichy et rétablira la croix du 26 septembre 1939.

En cas de décès de l'ayant-droit, la Croix de Guerre est remise, à titre de souvenir et sur leur demande, aux parents du défunt. De la même manière que pour la grande guerre, la Croix de Guerre 1939-1945 a été attribuée, à tous les échelons, à de nombreuses villes et villages de France métropolitaine, d'Afrique du nord et des territoires d'outre-mer, pour la participation directe de leur population à la Résistance ou pour les sacrifices supportés du fait de l'occupation ou des bombardements (1585 villes et villages ont reçus la Croix de Guerre 1939-1945 ).

En règle générale, la Croix de Guerre 1939-1945 n'est plus attribuée depuis le 1er août 1956, mais elle peut être encore remise dans le cas particulier des évadés qui reçoivent la Médaille des Évades accompagnée d'une citation. Par ailleurs, s'ils n'ont pas déjà été cités pour leur participation à ces combats, les anciens combattants présent à Bir Hakeim peuvent, sur leur demande, recevoir actuellement la Croix de Guerre 1939-1945.
L'on dénombre pour la seconde guerre mondiale, un total d'environ
250 000 citations, dont maintes furent décernées à titre posthume.

Les titulaires peuvent adhérer à l'Association nationale des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire (siège social : Hôtel national des Invalides - 129, rue de Grenelle 75700 Paris Cedex)

DE GUERRE DE VICHY

Cette croix avait créée par un décret du Gouvernement de Vichy le 28 mars 1941, en vue de remplacer la précédente après que la révision des citations ait été effectuée par une commission.
Elle différait de la croix de 1939 sur les points suivants :
¨  le ruban était vert avec un liseré noir de 1,5 mm sur chaque bord et traversé par cinq raies verticales noires de 1,5 mm ;
¨  sur le revers était inscrit le millésime  1939-1940  avec parfois des variantes non officielles  1941, 19421943, 1944,1939-1941, 1939-1942, 1939-1943, 1939-1944.
Cette croix et ses variantes seront supprimées par l'ordonnance du 7 janvier 1944.

D'autres Croix de guerre comme celle de la Légion des volontaires français ou encore la Croix de Guerre Giraud dite d'Alger. Ces médailles furent également interdites et supprimées par la même ordonnance. 

BÉNÉFICIAIRES

La Croix de Guerre 1939-1945 est conférée de plein droit :
¨  aux militaires ayant été l'objet d'une citation individuelle pour fait de guerre nettement caractérisé ;
¨  aux civils français et étrangers ainsi qu'aux membres des divers personnels militarisés qui auront été l'objet d'une citation ;
¨  en même temps que la Légion d'honneur ou la Médaille Militaire, aux unités et aux militaires ou civils, non cités à l'ordre, dont la décoration aura été accompagnée, au Journal officiel, de motifs équivalent à une citation à l'ordre de l'armée pour action d'éclat ou blessure grave reçue en combattant ;
¨  de manière collective, à des unités, des navires ou des escadrilles ;
¨  à des villes et des villages martyrs, qui ont été détruits, ravagés ou bombardés par l'ennemi.

L'INSIGNE

Il reprend les caractéristiques de la Croix de Guerre 1914-1918.
Croix pattée en bronze florentin de module 37 mm, à quatre branches, avec entre celles-ci deux épées croisées, pointes en haut.
Gravure du sculpteur Albert BARTHOLOMÉ.
Sur l'avers    : dans un médaillon circulaire, l'effigie de la République coiffée d'un bonnet phrygien orné d'une couronne de laurier, est entourée par un anneau portant la légende  RÉPUBLIQUE  FRANÇAISE.
Sur le revers : dans un médaillon circulaire, les millésimes  1939-1945.
Durant la guerre, un modèle a été fabriqué à Londres avec un revers ne portant aucun millésime.
Cet insigne est suspendu à un ruban rouge, partagé par quatre raies verticales vert foncé

AGRAFES

- Une étoile de bronze pour une citation à l'ordre de la brigade, du régiment ou unité assimilée.
- Une étoile d'argent pour une citation à l'ordre de la division.
- Une étoile de vermeil pour une citation à l'ordre du corps d'armée.
- Une palme de bronze pour une citation à l'ordre de l'armée.
-
Une palme d'argent remplace cinq palmes de bronze.
- Une palme de vermeil pour une citation à l'ordre des Forces Françaises Libres ou à l'ordre de la Nation.

L'attribution de la Croix de Guerre ne s'accompagne d'aucun cérémonial obligatoire. La remise à l'intéressé d'un extrait de Si cérémonie l'Ordre le citant suffit à établir ses droits au port de cette distinction. Si cérémonie il y a, la formule est la suivante : « Au nom du Ministre de la Défense, nous vous décernons la croix de guerre 1939/1945 pour les motifs suivants…lecture de la citation ».

Déclinaison
Prix TTC
Croix de Guerre 39/45 Ordonnance (photo)
19.00 €
Etoile (Citation) pour Ordonnance
2.00 €
Palme (Citation à l'ordre de l'armée) pour Ordonnance
3.50 €
Croix de Guerre en Réduction
15.50 €
Etoile pour Réduction (ou pour barrette)
2.00 €
Palme pour Réduction (ou pour barrette)
2.50 €
Barrette militaire (Dixmude)
3.50 €
Fixe-ruban (ruban sur agrafe pour revers de veste)
2.00 €