Outre Mer

Réf : OM

Description :

Médaille d’Outre-Mer (ancienne Médaille Coloniale) Ordonnance

Existe en Bronze argenté et en Argent massif                                                                         

Le ruban de la Médaille d'Outre Mer peut recevoir une ou plusieurs agrafes de campagne sur le ruban (nombre non limité):    

Agrafes parmi les plus récentes: Extrême Orient - Mauritanie - Tchad - Liban - Ormuz - Zaïre - Moyen Orient - Rwanda - Cambodge - Somalie - Irak - République Centrafricaine - République Démocratique du Congo - République de Côte d'Ivoire - Sahel ...

Toutes nos médailles ordonnance sont complètes avec ruban et fourche à l'arrière pour épingler sur la poitrine (ici le verso de la médaille en photo ne montre pas cette fourche : c'est un regrettable oubli, car celle ci y est bien !)

 

La médaille Outre Mer existe également en modèle miniature (Réduction)

 en savoir +

 demande d'information

La Médaille d'Outre Mer
(Ex Médaille Coloniale)
- 26 juillet 1893 - & - 6 juin 1962 -

La Médaille Coloniale, est créée par l'article 75 de la loi de finances du 26 juillet 1893 selon la proposition du vicomte Louis-Philogène de Montfort. Cette médaille commémorative fut prévue pour récompenser, avec effet rétroactif, des opérations militaires coloniales antérieures à sa création. La médaille était offerte par l'État jusqu'en 1920.

La loi du 27 mars 1914, complétera le texte d'origine en récompensant aussi « les services de 10 ans minimum en temps de paix sur certains territoires d'Outre Mer » avec l'attribution de la médaille sans agrafe.

Après avoir été attribuée à plus d'un million de titulaires, la Médaille Coloniale devient par le décret n° 62-660 du 6 juin 1962, la Médaille d'Outre-Mer..

Remarque : les opérations d'Afrique du Nord de 1952 à 1964 (en Tunisie, au Maroc, en Algérie, au Sahara et en Mauritanie ) ne sont pas commémorées par la Médaille Coloniale, mais par la Médaille Commémorative des Opérations de Sécurité et de Maintien de l'ordre.


MÉDAILLE AVEC AGRAFE

La médaille avec agrafe est destinée à récompenser, sans condition de temps de service, « les services militaires résultant de la participation à des opérations de guerre dans une colonie ou un pays de protectorat. »
L'article 77 de la loi de finance du 13 avril 1898 étendit son attribution :
- aux fonctionnaires civils qui ont pris part à des opérations de guerre aux colonies ;
- sur proposition des gouverneurs et des chefs de mission, aux militaires et aux civils ayant participés à des missions coloniales périlleuses et s'y étant distingués par leur courage.
La loi du 30 juin 1903 a permis son attribution, avec effet rétroactif, aux membres des différentes missions d'études ou d'explorations opérées en Afrique et en Asie depuis 1875.
La Médaille d'Outre-Mer ne peut être attribuée dans un territoire qu'en fonction d'un décret du ministère de la Défense, qui définis la zone de séjour ouvrant droit à la médaille, ainsi que les conditions à remplir pour son obtention et le nom de l'agrafe à créer.
Sur le brevet de la médaille, cette agrafe est obligatoirement mentionnée et inscrite sur le livret militaire.
Les propositions, sont instruites par chaque arme ou direction qui a qualité pour la décernée avec son agrafe.


MÉDAILLE SANS AGRAFE

Elle est destinée à tout militaire ou marin, totalisant 15 ans de services pour les officiers et 10 ans de services pour les non-officiers, ayant servi au moins 6 ans aux conditions suivantes :
depuis l'arrêté du 30 novembre 1988, dans l'un des territoires français et états étranger suivants : Guyane, Terres australes et antarctiques françaises, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Congo, Côte-d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Madagascar, Mauritanie, Mayotte, Niger, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo, Zaïre.



AGRAFES de la Médaille Coloniale



L'on dénombre près de 113 agrafes, dont seulement 51 sont officielles. Leur port sur le ruban n'est pas limitatif.
¨ Trente quatre du modèle normal, constitué d'un rectangle en argent de 40 X 10 mm bordé d'un filet en relief, exceptées pour les agrafes MAROC 1925 et MAROC 1925-1926 réalisées en vermeil :

ADRAR, AFRIQUE, AFRIQUE ÉQUATORIALE FRANÇAISE, AFRIQUE FRANÇAISE LIBRE, AFRIQUE OCCIDENTALE, AFRIQUE OCCIDENTALE FRANÇAISE, ALGÉRIE, ASIE, COCHINCHINE, COMORES, CONGO, COTE-D'IVOIRE, COTE D'OR, DAHOMEY, EXTRÊME-ORIENT, GUINÉE FRANÇAISE, GUYANE, HAUT-MÉKONG, ÎLES MARQUISES, ÎLES DE LA SOCIÉTÉ, LAOS ET MÉKONG, MADAGASCAR, MAROC, MAROC 1925, MAROC 1925-1926, MAURITANIE, NOSSI-BÉ, Nlle CALÉDONIE, SAHARA, SÉNÉGAL ET SOUDAN, SOMALIE, TCHAD, TONKIN, TUNISIE.


¨ Treize du modèle oriental aux extrémités et bordures du rectangle de style oriental :
BIR HAKEIM, BIR HAKEIM 1942, COTE DES SOMALIS, COTE DES SOMALIS 1940-1941, ÉRYTHRÉE, ÉTHIOPIE, FEZZAN, FEZZAN-TRIPOLITAINE, INDOCHINE, KOUFRA, LIBYE, TRIPOLITAINE, TUNISIE 1942-1943.


¨ Quatre, d'un modèle spécial à la taille particulière, réservés aux grandes missions africaines d'explorations :
- DE L'ATLANTIQUE A LA MER ROUGE, en or ( en argent pour les militaires indigènes ), pour la mission commandée par Jean MARCHAND ( agrafe réalisée aussi sur le modèle normal en vermeil ).


- MISSION SAHARIENNE, pour la mission commandée par Fernand FOUREAU et le commandant LAMY ( agrafe réalisée aussi sur le modèle normal en argent ).


- CENTRE AFRICAIN, en or ( en argent pour les militaires indigènes ), pour la mission commandée par Émile GENTIL ( agrafe réalisée aussi sur le modèle normal en argent ).


- GABON-CONGO, en vermeil ( officiellement en or ) pour les missions commandées par René SAVORGNAN de BRAZZA ( agrafe réalisée également sur le modèle normal, en argent ou en vermeil ).


MÉDAILLE D'OUTRE-MER

L'on dénombre actuellement treize agrafes, du modèle normal en vermeil :
¨ TCHAD
¨ MAURITANIE
¨ LIBAN
¨ ZAÏRE
¨ ORMUZ
¨ MOYEN-ORIENT
¨ CAMBODGE
¨ SOMALIE
¨ RWANDA
¨ RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
¨ RÉPUBLIQUE DU CONGO
¨ RÉPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE
¨ RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
attribuée à compter du 2 juin au 26 septembre 2003 pour l'opération "Mamba"




*******


La médaille coloniale d'origine fut retravaillée en 1914 c'est celle qui perdurera dans la médaille d'outre mer.
La Médaille d'Outre-Mer est constituée d'une médaille ronde en bronze argenté ou en argent, du module de 30 mm.
Gravure de Georges LEMAIRE sur un dessin du peintre de la Marine Marie SAULNIER de la PINELAIS.
- Sur l'avers: l'effigie de la République casquée et couronnée de lauriers entourée de la légende : « REPUBLIQUE FRANÇAISE ».
- Sur le revers : une mappemonde posée sur un trophée militaire surmontant la légende : « MEDAILLE D'OUTRE-MER ». (ou « Médaille Coloniale » sur la coloniale )
La bélière uniface est formée de deux branches de lauriers.
Elle est suspendue à un ruban Bleu ciel avec trois raies verticales blanches, de 7 mm pour la centrale et de 2 mm pour les latérales.

Déclinaison
Prix TTC
Outre Mer en Bronze Argenté Ordonnance (photo)
15.50 €
Outre Mer en Argent massif Ordonnance
89.00 €
Agrafe de Campagne pour Ordonnance
4.50 €
Barrette militaire (Dixmude) Outre Mer
5.50 €
Agrafe de campagne pour Barrette dixmude
2.50 €
Outre Mer en Réduction en Argent massif
59.00 €
Outre Mer en Réduction en Bronze Argenté
11.50 €
Agrafe de Campagne pour Réduction
2.50 €
Fixe-ruban Outre Mer (ruban sur agrafe pour revers de veste)
2.00 €