Frais de port offerts à partir de :
- 150€ (Particuliers et Associations)
- 250€ (Entreprises et Administrations)

> Conditions générales de vente

> mentions légales

Recherche de Produit

Ordre de la Légion d'Honneur - Grand Croix de la Légion d'Honneur

 
Grand Croix de la Légion d'Honneur

 
réf : LH5

Description

Grand Croix de l’Ordre de la Légion d’Honneur et son large ruban rouge se portant en écharpe passant sur l'épaule droite

Vendu dans son coffret Luxe (offert)

se porte avec la Plaque Vermeil

La plus haute dignité de l'Ordre National Français le plus prestigieux !

en savoir plus

Demande d'infos

Déclinaison Prix TTC  
Légion d'honneur Grand Croix Ordonnance en Vermeil 779.00€ plusajouter
Légion d'Honneur Grand Croix Réduction en Vermeil 75.00€ plusajouter
Rosette (pour revers de veste) 12.00€ plusajouter
Barrette Dixmude pour uniforme 16.00€ plusajouter

L’Ordre National de la Légion d’Honneur
- 19 mai 1802 -

La Légion d’Honneur est l’Ordre français le plus prestigieux. Il est également la plus ancien Ordre en vigueur puisque ceux de l’ancien régime ont définitivement disparu en 1830 et que nul autre Ordre impérial n’a survécu aux évènements de 1815 (défaite de Waterloo, exil de Napoléon à Ste Hélène…)

C’est le 29 Floréal an X (19 mai 1802) qu’est promulguée la loi portant création et organisation de la Légion d’honneur. Ce nouvel Ordre est dû à l’initiative du 1er consul, le Général Bonaparte. Il s’agit d’un corps d’élite divisé en cohortes destiné à réunir le courage des militaires aux talents des civils, formant ainsi la base d’une nouvelle société au service de la Nation. Il élargissait donc à tous les citoyens le principe des décorations nationales établi dans l’article 87 de la constitution de l’an VIII et réservées alors « aux guerriers ayant rendu des services éclatants en combattant pour la République »

Napoléon attendit d’être empereur pour fixer par décret  le 22 Messidor An XII (11 juillet 1804) les insignes de la Légion d’Honneur : Il se démarque des décorations de l’Ancien Régime en remplaçant la Croix par une Etoile - même si celle-ci est suspendue à un ruban rouge comme l’était l’Ordre de St Louis -  Une étoile d’argent pour les légionnaires, d’or pour les officiers, commandants, et grand officiers.

C’est le 15 juillet 1804 que l’empereur procéda à la 1ère distribution de la Légion d’Honneur, dans la chapelle des Invalides au cours d’une fastueuse cérémonie officielle.

*******

L’Ordre National de la Légion d’Honneur récompense les « Mérites éminents »  - alors que depuis 1963, l’Ordre National du Mérite récompense  les « mérites distingués » - acquis au service de la Nation, soit à titre civil, soit sous les armes, (voir article 1er –R1- du code de la Légion d’honneur institué par décret N°62-1472 du 28/11/62)

L’Ordre de la Légion d’honneur comprend :

  • 3 grades : Chevalier, Officier, Commandeur.
  • 2 dignités : Grand Officier, Grand Croix.

Pour les citoyens français et les étrangers résidant en France et qui se sont signalés par les services rendus à la Nation ou aux causes qu’elle soutient, (Pour les étrangers ne résidant pas en France les astreintes sont différentes) les conditions d’ancienneté sont les suivantes :

  • Avoir au minimum 20 ans de services publics ou 25 ans d’activités professionnelles assortis de mérites éminents pour le grade de Chevalier.
  • Avoir au minimum 8 ans d’ancienneté dans le grade de       chevalier pour le grade d’Officier.
  • Avoir au minimum 5 ans d’ancienneté dans le grade d’Officier pour le grade de Commandeur.
  • Puis 3 ans dans le grade de Commandeur pour la dignité de Grand Officier et enfin encore 3ans pour la dignité de Grand Croix.

L’insigne de la Légion d’Honneur ne fut pas toujours tel qu’on le connait aujourd’hui. La première Croix (Etoile du 1er type) était un étoile double face émailles de blanc à cinq branches à pointes doubles non pommetées, entourée d’une couronne formée par une branche de chêne et de laurier.

Sur l’avers : un médaillon central représentant le profil de Napoléon 1er entourée par la légende « NAPOLEON EMP. DES FRANÇAIS » sur fond d’émail bleu.

Sur le revers : un médaillon central représente l’aigle impérial entouré par l’inscription « HONNEUR ET PATRIE » toujours sur fond d’émail bleu. Au début, l’étoile était directement suspendue au ruban par l’anneau, à partir de la décision du 14 avril 1806, l’étoile sera surmontée d’une couronne impériale à 12 branches.

Vers 1813, les pointes des cinq branches furent munies de petites boules afin de ne plus abimer les tissus des uniformes et habits de fonction (étoile du 4ème type).

Par la suite le profil d’Henri IV remplacera celui de Napoléon 1er avec la mention «  HENRI IV ROI DE FRANCE ET DE NAVARE (sur le revers 3 fleurs de lys remplacèrent l’aigle impérial )

C’est sous la Monarchie de Juillet (Sous Louis Philippe) que les deux drapeaux tricolores croisés remplacèrent les lys, la couronne royale de l a bélière était alors à huit fleurons tréflés.

Sous la seconde République l’insigne fut transformé plusieurs fois. C’est sous la troisième République que la couronne impériale fut remplacée par une couronne de feuillage. La bélière étant alors constituée d’une branche de chêne et de laurier. Le médaillon représentait déjà l’éffigie de la République (profil de Marianne) entouré de la légende « REPUBLIQUE FRANCAISE 1870 » toujours sur fond d’émail bleu.

*******

Le modèle actuel est celui définit par le décret du 28 novembre 1962 :

Etoile à cinq branches à double pointes émaillées de blanc ; les 10 pointes étant pommetées (boutonnées). L’étoile et les boules (boutons ornant les pointes) sont en argent pour les chevaliers et dorés pour les autre grades et dignités. Les branches sont reliées par une couronne d’argent ou de vermeil (selon le grade) émaillée de vert et composée de feuilles de chêne (à droite) et de laurier (à gauche).

Sur l’avers : le médaillon représente l’effigie de la République entourée par la légende « REPUBLIQUE FRANCAISE » sur fond d’émail bleu.

Sur le revers : le médaillon central représente in drapeau et un étendard tricolore croisés entourés de l’inscription « HONNEUR ET PATRIE 29 FLOREAL AN X » sur fond d’émail bleu.

La bélière est formée d’une couronne émaillée de vert composées de feuilles de chêne (cette fois ci à gauche) et de laurier (à droite)

L’insigne de Chevalier et d’Officier est au module 40mm, l’insigne de Commandeur 60mm, l’insigne de Grand Croix 70mm.

L’insigne est suspendu à un ruban de moire rouge (reprenant ainsi, comme nous l’avons vu  la couleur du ruban de l’ordre de St Louis).  Il comporte une rosette pour les officiers. L’insigne de Commandeur est suspendu à une cravate.

Les grands officiers portent la croix d’officier et aussi une plaque. le modèle actuel est d’un diamètre de 90 mm, en forme d’étoile diamantée à cinq branches doubles pommetées avec entre celles-ci cinq rayons intercalaires. Au centre, le médaillon représente l’effigie de la République entourée par la légende : « REPUBLIQUE  FRANCAISE  HONNEUR  ET PATRIE » Les grands croix portent la même plaque mais en vermeil sur le coté gauche de la poitrine, Leur croix de vermeil se porte en écharpe suspendue à un large ruban rouge qui passe sur l’épaule droite.

Le grand collier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur n’est porté que par le président de la République. Grand Maître de l’Ordre. Ce collier est en, or massif, il est présenté au président de la République par le grand chancelier de la Légion d’Honneur lors de la cérémonie d’investiture.

*******

Nul citoyen français n’est membre de la Légion d’Honneur avant qu’il n’ait été procédé à sa réception dans l’Ordre. Il s’agit en effet d’un ordre de chevalerie et non d’une simple décoration. Les commandeurs, officiers et chevaliers sont reçu par un membre d’un grade au moins égal à celui du récipiendaire, délégué par le grand chancelier. A l’issue de la cérémonie, il est établi un « procés verbal de réception » portant la signature du récipiendaire et du délégué. Ce procés verbal est transmis  à la Grande chancellerie qui établit alors le diplôme et le transmet au récipiendaire.

Les grands croix et les grands officiers reçoivent leurs insignes des mains du Président de la République. Les militaires sont reçu au cours d’une prise d’armes.

La personne habilitée à la remise de la décoration se place en face du récipiendaire et l’ayant appelé par son nom lui adresse la formule suivante :

« Au nom de Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier (ou Officier, ou Commandeur) de la Légion d’Honneur. » elle lui fixe l’insigne sur la poitrine gauche (ou autour  du cou pour un Commandeur) et lui donne l’accolade.

*******

 

 

 

 

Les insignes de la Légion d’Honneur existent en plusieurs formats :

Format règlementaire dit « ordonnance » c’est la seule qui puisse être portée lors des remises de décorations.

Format miniature dit « Réduction » (la réduction reproduit le format ordonnance ; le diamètre de la croix est alors d’environ 1,2 cm et le ruban d’une largeur de ….cm)  

 
Accessoires associés - Grand Croix de la Légion d'Honneur

 

 
Mouret • 20 rue des Marchands • 84014 Avignon Cedex 01 - Tél. : 04 90 85 39 38 • Fax : 04 90 86 37 31 -   photos non libre de droit - Google+