Commémorative Française

Commémorative Française

Médaille Commémorative Française Ordonnance.

ici, avec agrafe « Ex-Yougoslavie »

Cette médaille Commémo française peut recevoir d'autres agrafes son ruban : Haïti, Albanie, Timor-Oriental, Afghanistan, Asie du sud est, Géorgie, Libye Jordanie.

Déclinaisons
Prix TTC
Commémo Française Ordonnance (sans agrafe)
26.50 €
Barrette militaire (Dixmude) Commémo Franç.
5.50 €
Commémo Française en Réduction
22.00 €
Agrafe de campagne pour médaille en Réduction :
2.50 €
Fixe-ruban (Ruban sur agrafe pour revers de veste)
2.00 €
Agrafe de campagne pour Barrette dixmude (commémorative) :
2.50 €
Agrafe de Campagne pour Ordonnance :
4.50 €

Personnalisation de la gravure

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour l'ajouter au panier
Fermer

La Médaille Commémorative Française

La Médaille Commémorative Française 
- 9 octobre 1995 -

Le décret du 9 octobre 1995, pris à l'initiative du ministre de la Défense François Léotard, porte création de la médaille Commémorative Française
Celle-ci assortie d'agrafes correspondant aux théâtres d'opérations concernés s'inscrit dans le soucis d'éviter une inflation du nombre de distinctions.

Le Ministre de la Défense détermine par voie d'arrêté :

  • les Théâtres d'opérations au titre desquels les missions ouvrent droit à la médaille avec l'agrafe correspondante.
  • Les dates de début et de fin de la période pris en compte
  • La durée minimale de séjour exigée sur chaque théâtre d'opérations.

Les personnes tuées, blessés ou cités ou rapatriés sanitaire à l'occasion d'une mission peuvent être décorés sans condition de durée de séjour.

Les missions ouvrant droit à la Médaille d'Outre-Mer ne peuvent ouvrir droit à la Médaille commémorative Française.

Dans l'ordre de préséance de nos décorations, elle est portée après la Médaille commémorative des Opérations du Moyen-Orient.

La Médaille commémorative Française récompense les personnes civiles ou militaires pour leur participation effective à des missions décidées par le gouvernement et menées hors du territoire national à compter du 1er mars 1991. Les personnes civiles sont celles mises à la disposition de l'autorité militaire ou prenant part, en raison de leur fonction ou de leur emploi, aux missions concernées. 

La Médaille commémorative Française est attribuée avec l'agrafe EX-YOUGOSLAVIE, créée par l'arrêté du 21 décembre 1995 :
-  aux personnels civils et militaires, français et étrangers qui ont participé à compter du 1er mars 1991, pendant une durée minimale de trente jours, aux missions menées en ex-Yougoslavie sous l'égide de l'O.N.U ;
-  aux personnels ayant participé aux opérations "Sharp Guard", "Deny flight", "Balbuzard", "Crécerelle", Police unifiée de Mostar, embargo sur le Danube, mission européenne de contrôle et d'observation en ex-Yougoslavie et enfin ceux chargés du contrôle entre la Serbie-Monténégro et la Bosnie-Herzégovine. L'arrêté du 29 mai 1996 a étendu l'attribution de l'agrafe aux participants de l'opération "Salamandre" et celui du 12 juillet 1999 aux personnels ayant participé à l'opération "Trident".

La Médaille commémorative Française est attribuée avec l'agrafe HAÏTI, créée par l'arrêté du 11 février 1997, aux personnels civils et militaires qui ont participé à compter du 23 septembre 1993, pendant une durée minimale de trente jours, aux missions menées en Haïti sous l'égide de l'O.N.U. Sa remise a été étendue, par l'arrêté du 14 mai 2004, aux personnels ayant participé à l'opération "Carbet", à compter du 19 février 2004.

La Médaille commémorative Française est attribuée avec l'agrafe ALBANIE, créée par l'arrêté du 12 septembre 1997, aux personnels civils et militaires qui ont participé du 12 avril 1997 au 3 août 1997, pendant une durée minimale de trente jours, aux missions menées en République d'Albanie sous l'égide de l'O.N.U. Peuvent également y prétendre, selon les termes de l'arrêté du 1er octobre 2003, ceux, qui ont effectivement participé du 7 avril 1997 au 22 juin 2001 à l'élément multinational de conseil de la police albanaise mandatée par l'Union européenne occidentale, pendant une durée minimale de trente jours.

Elle est remise avec l'agrafe TIMOR-ORIENTAL, depuis l'arrêté du 31 mars 2000, à ceux qui auront participé du 16 septembre 1999 au 7 février 2000, pendant une durée minimale de trente jours, aux missions menées au Timor-Oriental sous l'égide de l'O.N.U. Pourront également y prétendre, selon les termes de l'arrêté du 20 mars 2002, les personnels engagés dans le cadre de l'administration transitoire des Nations unies à Dili entre le 14 janvier 2000 et le 14 janvier 2001, pendant une durée minimale de trente jours.

Son attribution a été étendue, par l'arrêté du 18 juillet 2002 portant création de l'agrafe AFGHANISTAN, aux personnels civils et militaires, français et étrangers, qui auront participé, pendant une durée minimale de trente jours aux opérations "Héraclès" et "Pamir" respectivement depuis le 10 octobre 2001 et le 4 janvier 2002. Pourront également y prétendre, selon les termes de l'arrêté du 31 janvier 2003, les personnels ayant effectivement participé à l'opération "Épidote" à compter du 16 avril 2002.

La Médaille commémorative Française est attribuée avec l'agrafe ASIE DU SUD-EST, créée par l'arrêté du 7 juin 2005, à ceux qui ont participé à compter du 27 décembre 2004, pendant une durée minimale de quinze jours, à l'opération "Beryx".

************
  
L'insigne consiste en une médaille ronde en bronze, du module de 30 mm.
Sur l'avers  l'effigie de la République coiffée du bonnet phrygien, vue de trois quart face, est entourée par la légende  « REPUBLIQUE  FRANÇAISE ».
Sur le revers : sur fond de planisphère stylisé, un glaive placé verticalement est entouré par des feuilles d'olivier. Au centre l'inscription  « MEDAILLE  COMMEMORATIVE  FRANÇAISE ».
Les premiers modèles étaient équipés d'une bélière fixe, rapidement changée au profit d'une classique bélière anneau-boule.
Le ruban est une alternance de sept raies rouges et bleues clair de 5 mm chacune et sur chaque bord un liseré vert de 1,5 mm.
Six agrafes rectangulaires en bronze :
EX-YOUGOSLAVIE, HAÏTI, ALBANIE, TIMOR-ORIENTAL, AFGHANISTAN, ASIE DU SUD-EST, GÉORGIE.

COM.FR